Douleur et Hypnose

Attention : l'inscription à ce stage nécéssite un prérequis de bases d'hypnose.

L'hypnose est maintenant reconnue pour son efficacité dans le traitement des douleurs aiguës et chroniques tant au bloc opératoire que dans les soins palliatifs. Palliant ainsi aux limites de la pharmacopée et de notre compréhension limitée de la globalité de la douleur mais aussi des traitements de l'humain. Dans l’histoire, le développement de l'hypnose a connu de grands engouements et des moments d'oubli.

Il est vrai que l'hypnose existe sous différentes formes depuis plus de deux siècles et qu'elle a été bien avant largement utilisée à d'autres époques pour aider les patients dans des situations chirurgicales. Et si, actuellement la douleur est maintenant reconnue comme fondamentale dans le processus de guérison, c’est pourtant bien des années après qu’elle trouve enfin la voix de son expression jusque dans nos universités.

La douleur est un apprentissage. Cette sensation est d’ailleurs un apprentissage souvent suggéré par notre éducation et/ou notre culture. (L'enfant qui chute maman française, maman vénézuélienne) (Le dentiste : ne leur dit pas qu'ils ont mal)

La douleur est donc un doux leurre et une réaction psycho-socio- émotionnelle.

La douleur est donc un doux leurre et une réaction psycho-socio-émotionnelle, un signal d'alarme, une alerte, la conscience d'une impérative protection souvent héritée d'un schéma de normalité éducationnel.

En Occident, la douleur n'est pas une expérience humaine mais une codification thérapeutique et protocolée. Élargie à la souffrance, au fil du temps, souffrance liée aux accidents de la vie ou aux soins, la douleur occidentale a pu apparaître enfin plus psychologique mais tout aussi organisée en termes de stratégie thérapeutique. Et ces spécificités ciblées sont les limites de la prise en charge.

En hypnose, comment faire pour diminuer, abolir et/ou oublier la douleur ? pour dépasser les limites, déconnecter des cibles et atomiser les sensations ?

On sait que pendant le sommeil toutes les douleurs sont déconnectées, la souffrance elle-même est mise en sommeil. Et que dans l'action, la douleur aussi, est déshabitée (le militaire blessé au combat, le sportif pratiquant une discipline d'endurance, le gros chien dans l'entrée du dentiste).

Alors pour insensibiliser les patients, l’hypnothérapie va le rendre absent à son corps à ses sensations purement physiques au siège même de la lésion, en évoquant pour lui, en suggérant donc, des changements de cette perception.

Programme

A) Les Notions fondamentales

  • Les définitions de la douleur (OMS, composantes, mécanismes)
  • L’avènement des neurosciences
  • La communication thérapeutique dans la douleur
  • Les différents niveaux de transe

B) Les outils de l’analgésie et de l’anesthésie

  • L’hétéro hypnose et l’autohypnose
  • Les différents protocoles selon les canaux sensoriels du patient
  • Les différents états de transe (quel niveau, pour qui, pour quoi ?)
  • Signaling Pacing
  • Les outils les plus faciles et les plus utilisés :
    Spirale sensorielle, dissociation, distorsion temporelle, métaphores, métaphores imbriquées, changements, ancrages, intensification, réification, recadrage.

C) Applications pratiques

  • Anesthésie, douleur aiguü, SAMU, dentisterie, radiologie, douleur chronique, douleur maternité, pédiatrie, soins Palliatifs,...
  • Le relationnel avec le patient (empathie... mais pas toujours !)
  • Les tests, la mise en place du signaling, conflits (mirroring)

hypnose Ericksonienne
hypnose Ericksonienne
Stage Formateur Tarif
Personnel
Entreprise ou Convention Montpellier 2017
Douleur et hypnose
(3 jours)
Marie-Pascale Quirin 420 € 660 € 8-9-10 Septembre 2017
liens

Copyright © 2003 Génération Formation à Montpellier ----- Tel/Fax : 04 99 51 81 67 ----- mail bonjour@generation-formation.com

PNL, coaching / école : formation PNL, formation coaching … PCM, hypnose, sophrologie… Blog PNL, coaching

Déclaration d'activité enregistrée auprès du Préfet du Languedoc-Roussillon - Siret et APE transmis sur simple demande.